Zimmeranfrage

und Buchung

Histoire

L’auberge « Zum Roten Bären » se trouve dans le quartier le plus ancien de Fribourg, à Oberlinden. La cave de l’auberge en apporte une preuve archéologique irréfutable …

Hanman Bienger est le premier aubergiste mentionné dans un document datant de 1387. Il était également Maître de la corporation des aubergistes et devint plus tard membre du Conseil de la ville de Fribourg. Ce qui lui permit d’atteindre un rang élevé dans la société, comme de nombreux aubergistes après lui.

L’Auberge « Zum Roten Bären » a toujours été un lieu de rencontre où se retrouvaient les citoyens et les étrangers, mais pas uniquement pour un bon repas mais aussi pour discourir des derniers événements d’ici et d’ailleurs.

Plus de 50 aubergistes se sont succédés à travers sept siècles dans le seul souci de rendre aux hôtes la vie la plus agréable possible. Il fallait survivre aux épidémies du Moyen-Âge, ou faire face aux troupes ennemies qui avaient envahi Fribourg. Suivirent des changements de pouvoir et des époques pacifiques. L’expansion et le déclin des corporations comme la Guerre de Trente ans en font aussi partie. Petits et grands événements se reflétaient dans la vie de l’auberge, qui n’a jamais été isolée, mais se trouvait au cœur des événements. Elle a toujours été et restera un témoin vivant de l’histoire de la ville !

Fait remarquable : c’est qu’à travers les siècles l’ensemble architectural n’a jamais subi de changements importants malgré les modifications et les extensions apportées : Le bâtiment principal, donnant sur la rue Oberlinden, comprend une tour avec escalier, s'ouvrant sur une cour, au fond de laquelle on aperçoit un second bâtiment - pendant longtemps prolongé par des étables. Derrière ce bâtiment se trouve un petit jardin qui s'adosse sur les vestiges des remparts de la ville.